Commander en avant-première « La médecine chinoise – Pour découvrir et comprendre facilement cette médecine de l’avenir »

Que soigne la médecine chinoise ?

Par Patrick Ledrappier

Patrick Ledrappier est l’auteur des dossiers mensuels « Les secrets de la médecine chinoise – LE JOURNAL DES BIENFAITS DE LA MÉDECINE ET CIVILISATION CHINOISE AU SERVICE DE VOTRE SANTÉ » publiés par Santé Nature Innovation depuis 2015. Il est également président de l’ONG Médecine & Pharmacopée Chinoises France.

Que soigne la médecine chinoise ?

 

Elle est très efficace pour traiter les maladies chroniques, y compris grave.

             En particulier, elle est très efficace pour traiter celles pour lesquelles la médecine occidentale est en échec thérapeutique.

           Elle est également souvent profitable afin de sortir du mode « prescription à vie », de médicaments chimiques aux redoutables effets secondaires, comme dans le traitement du diabète, de l’asthme, des douleurs articulaires, ou encore de l’hypertension artérielle.

           Il est maintenant convenu d’affirmer que la médecine occidentale est excellente en chirurgie, en exploration corporelle (IRM, Scanners, etc.) ainsi que dans le traitement des urgences et des symptômes.

         En revanche, la médecine chinoise excelle pour la prévention et pour le traitement des maladies chroniques, ainsi il est maintenant coutumier de dire « La médecine occidentale vous sauvera en cas d’infarctus du myocarde, la médecine chinoise vous empêchera d’entre être victime. ».

En 2015, Tu Youyou reçoit le prix Nobel de médecine

         C ’est la première fois que le comité suédois couronne une Chinoise et qu’il reconnaît la médecine chinoise.

         Tu Youyou était âgée de 84 ans, le comité Nobel l’a récompensée pour ses travaux sur l’armoise annuelle (Artemisia annua) utilisée en Chine dans le traitement de la malaria (paludisme).

         Une manière de mettre enfin à l’honneur la pharmacopée chinoise qui a soigné des milliards d’individus depuis plus de deux millénaires.

Liste, non exhaustive, de maladies qui peuvent être traitées grâce à la médecine chinoise.

       (Rappelons que la médecine chinoise ne soigne pas des maladies, mais elle permet à un être humain de recouvrer la santé en rétablissant en lui le bon fonctionnement de ses Organes-Entrailles ainsi que celui de ses substances corporelles vitales).

Parmi les maladies du système digestif.

           Hernie hiatale, colite spasmodique, constipation, diarrhée, maladie de Crohn, hépatite, cholécystite, lithiase biliaire, gastrite, ulcère de l’estomac ou du duodénum, acidité gastrique, etc.

Parmi les maladies du système respiratoire.

          Toux, bronchite, asthme, rhume, sinusite, rhinite, laryngite, pharyngite, allergies, etc.

Parmi les maladies du système digestif cardio-vasculaire et circulatoire.

         Séquelles d’infarctus du myocarde, palpitations cardiaques, hypotension et hypertension artérielle, maladies de Raynaud, artérite, insuffisance veineuse, varices, hémorroïdes, etc.

Parmi les maladies ostéoarticulaires et rhumatologiques.

         Tendinite, douleurs articulaires, entorse, cervicalgie, polyarthrite rhumatoïde, rhumatisme chronique, arthrose, ostéoporose, sciatique, lombalgie, dorsalgie, torticolis, traumatisme, etc.

Parmi les maladies dermatologiques.

         Acné, eczéma, allergie cutanée, prurit, urticaire, zona, psoriasis, furoncle, herpes, vitiligo, etc.

Parmi les maladies gynécologiques.

        Dysménorrhée, aménorrhée, règles abondantes, syndrome menstruel, ménopause, kyste du sein, fibrome de l’utérus, kyste ovarien, mycose vaginale, leucorrhée, vaginite, endométriose, trouble du cycle menstruel, etc.

Parmi les maladies du système reproducteur.

      Stérilité masculine ou féminine, aspermie (pas de sperme) azoospermie (pas de spermatozoïdes dans le sperme), oligospermie (petite quantité de spermatozoïdes dans le sperme), impuissance, éjaculation précoce, spermatorrhée, frigidité, baisse de la libido, trouble de la prostate, hydrocèle (enflure des bourses), etc.

Parmi les maladies du système urinaire.

          Cystite, incontinence urinaire, énurésie, dysurie (difficultés pour uriner), oligurie (absence d’urine), anurie (diminution des urines), hématurie (sang dans les urines), urines troubles, lithiase rénale (calculs dans les voies urinaires), colique néphrétique, nycturie (urines fréquentes dans la nuit), etc.

Parmi les maladies endocriniennes, métaboliques et sanguines.

          Anémie, hypoglycémie, diabète, hypothyroïdie, hyperthyroïdie, hypercholestérolémie, triglycérides élevés, goutte, goitre, ménopause, andropause, purpura, leucémie, obésité, œdème, etc.

Parmi les troubles « psychologiques » (un trouble n’est jamais seulement psychologique).

         Dépression mentale, insomnie, réveils fréquents, cauchemars, phobie, tristesse, anxiété, angoisse, agitation, stress, nervosité, pertes de mémoire, névrose, psychose, hystérie, etc.

Parmi les maladies oculaires.

       Photophobie, blépharite (inflammation du revêtement cutané des paupières), conjonctivite, sécheresse oculaire, prurit oculaire, larmoiement, myopie, presbytie, baisse de l’acuité visuelle, glaucome, strabisme, etc.

Parmi les maladies auditives.

         Acouphènes, surdité, baisse de l’acuité auditive, otite, syndrome de Ménière, prurit auriculaire, etc.

Article L-122-4 du code de la propriété intellectuelle

« Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. »

Formulaire de contact

Pour toutes vos questions et demandes de

renseignements veuillez nous contacter via

ce formulaire de contact

Afin d’être en conformité avec les règles internationales sur le consentement, nous vous serions reconnaissant de bien vouloir vous inscrire avant de continuer votre visite sur notre site.